Valladolid, Laguna de Duero

Ayant opté pour Valladolid, c’est à Laguna de Duero que nous avons jeté l’ancre, sur le sable, dans les pins maritimes, la mer, quant à elle, est parti, il y a bien longtemps… On a finalement pas visité la ville, non pas qu’il n’y ait rien à voir, seules les circonstances en ont voulut ainsi. Une petite visite au parc de Campo Grande, ce sera la seule, car le lendemain, course d’endurance, impossible de sortir de la forêt même en moto. Comme nous étions à l’ombre plus d’électricité (normal au bout de 3 jours), on repart direction…!?

 

Forêt de parasol = ombre

Le chemin d’accès fut laborieux et difficile, surtout l’inquiétude de se retrouver bloqué…

 

Entre les Landes et ici, on en a aura mangé du pin!

 

Un endroit frais, le long des canaux d’irrigation.

 

Un geai.

 

2 geais;

 

Ici, internet fonctionne bien, nous avons la 4 geais

Le geai est un oiseau d’habitude assez farouche, mais là, apparemment, non,  je pense que c’est la saison des amours et que la prudence est moins de mise…

 

un joli petit curieux.

 

 

Dans le parc de Valladolid.

Valladolid n’a pas voulu de moi, même les photos sont loupées, elles sont floues…!?

  

 

Le Campo Grande.

 

L’église de Laguna de Duero

 

Cigogne sur le chateau d’eau;

 

 

Une poule (d’eau) qui a trouvé un couteau ?… Non, un foulque hors de l’eau!

4 thoughts on “Valladolid, Laguna de Duero”

  1. la route continue et toujours d’aussi belles photos pas de soucis même si la photo est floue on reconnait quand même la bête…on a hâte devoir le prochain épisode à bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.