Santander…Ni trompette

Nous quittons la Biscaye (le pays basque espagnol) un peu par force. Le 31 mai ressemble au début des vacances, tonte des pelouses, ouverture des toilettes publiques, surveillance des plages et pour finir alignement des véhicules dans le bon sens afin d’en caser un maximum pour le rush du lendemain. La police du secteur est arrivée le 1er juin avec ses gros sabots, ou du moins, avec un gros sabot jaune et voulait voir si la nef avait la bonne pointure. Il faut dire que nous prenions un peu de place…. Après une petite explication on dégage pour la Cantabrie où nous atterrissons dans un premier lieu à Cabàrceno dans un parc naturel de: « la pena cabarga ». Le temps limité à 48h de stationnement et l’autre temps pluvieux, lui, ne m’ont pas permis de prendre des photos. Quel dommage, cet endroit est étonnant: » L’Afrique équatoriale humide », c’est la première expression qui m’a traversée l’esprit quand j’ai vu ces falaises, ces monticules en pains de sucre couleur noire et rouille et sa végétation luxuriante. Comme pour corroborer mon impression il y a un parc, avec, devinez quoi?…    Des éléphants que l’on voit de la clôture et parait-il des bisons. Cet endroit est très prisé par les camping cars et la police « la gardia civil » ce coup ci, fait des rondes, on trouve donc un autre lieu en se promettant d’y revenir dès que possible. A côté de la gare RENFE de Lièrganes, c’est là que nous sommes et c’est de là que nous partons en train pour Santander.

Santander: le côté industriel

 

pas encore fini

 

L’argent est là, ça transpire au travers des murs de cette énorme bâtisse: La banque de Santander.

 

Le parking

 

Superbe plage!

 

juste après.

 

La flotte espagnole…

 

Jamais vu de telles fleurs.

 

phoque…Je nage.

 

La cage aux phoques

 

 

 

Palacio Real de La Magdalena

 

Le parc du Palacio Real, ouvert à tous

 

 

4 thoughts on “Santander…Ni trompette”

    1. Merci à vous deux pour les commentaires, c’est encourageant, je vais essayer de continuer dans ce sens. Sans prétentions, aucune, si cela peut donner un peu de rêve, mon but est plus qu’atteint…A+

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.