Pereiro, y a pas d’eau…(juste assez pour l’apéro)

Continuons notre ascension vers le nord, vers les terres brûlées… Ici, il y a un lac, qui ressemble de plus en plus à une marre… Et, après observation méticuleuse, on se rend compte, que seuls, les cailloux poussent bien…

One thought on “Pereiro, y a pas d’eau…(juste assez pour l’apéro)”

  1. Salut,
    en regardant ces photos (qui traduisent une nature belle et torturée à la fois) et en te lisant, il me revient à l’esprit une phrase qui est indienne je crois, et qui dit « Le jour où il n’y aura plus d’arbre ils verrons que l’argent(et on pourrait rajouter les cailloux 😉 ne se mange (nt) pas … »
    Bonne route

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.