Faux départ de Lisbonne

Lisbonne ne voulait pas nous lâcher. Au moment de partir « la nef » soupire… Un grand souffle d’air comme un pneu qui se dégonfle, c’est un coussin d’amortisseur arrière, remplacé en avril qui s’est crevé. Après analyse de la situation, il frottait sur une grosse vis quand on était en position basse. Appel chez MAN St jory qui, après quelques hésitations, nous prend la réparation en garantie. Intervention sur place du garage de Lisbonne et réparation provisoire avant la finalisation chez Hydraplan à Alverca do Ribatejo. Merci aux pros de chez MAN…

Par contre, point de remerciement à mon fournisseur de téléphone (Free pour ne pas le citer) qui m’a facturé 24 € pour 10 mn hors forfait pour appel au service dépannage, c’est dans le besoin que l’on reconnaît ses amis…

 

Soufflet n’est pas jouer…

 

One thought on “Faux départ de Lisbonne”

  1. Salut,tout fini pas trop mal par contre « si tu as FREE » ….tu as enfin compris!!!! 😉
    bonne continuation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.