Barbantes – Eiras – Espagne

On saute à cloche-pied d’une frontière à l’autre, « coucou nous revoilou  l’Espagne! » C’est à Barbantes (un pseudonyme, pour qu’on ne s’y arrête pas), que, par esprit contradictoire, nous nous sommes arrêtés. C’est une petite ville thermale où l’on trempe dans des eaux sulfureuses qui vous font une belle peau et une mauvaise odeur… Il faut soufrer pour être beau…!

 

couleur de la peau après le bain…quand à l’odeur, rien à voir…Ni à sentir…

 

Oh! Punaise!

 

Bouquets de boutons

 

Goupillons pour marie-jeanne

Petite escapade « motocyclétienne »à Eiras à proximité de Barbantes où je découvre une sorte de château (grosse bâtisse avec des tours) et des séchoirs à grains très originaux…

 

Château…? pas château..?

 

 

Peut-être château…!

 

…?…!…?…!

 

Séchoirs à grains

 

Itou!

 

Un petit comparatif signalétique entre la France et le Portugal s’est révélé comme judicieux quand m’est apparu un panneau, à l’entrée d’un village, perdu dans la campagne…

 

 

 

One thought on “Barbantes – Eiras – Espagne”

  1. salut, à méditer surement…merci pour ces nouveaux clichés accompagnés par les jeux de mots.Bonne route

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.